Sur l'asphalte

Je t’ai vu l’autre jour

Aux alentours,

Joli  petit chat  gris.

Tu as surgi du fossé

Pour aller chasser

De l’autre côté.

Tu bondissais gaiement,

A travers champs

En toute liberté,

Dont tu semblais épris.

 

Charmant petit chat gris

Tu ne chasseras plus les souris ;

Petit chat rigolo,

Tu ne chasseras plus les mulots.

 

Car sur le goudron luisant,

Je vois ton petit corps gisant.

Sans doute une voiture

A probable vive allure

Ne t’a pas évité

Et t’a ainsi heurté.

 

Pauvre petit chat gris,

Sur ton vaste domaine,

A travers les prairies,

Désormais, ton âme se promène

                     C'est en retrouvant l'autre jour un chat étendu sur une petite route de campagne,

alors que je l'avais déja aperçu quelques jours avant, bondissant joyeusement à travers champs,

que j'ai ressenti le besoin d'écrire ces quelques lignes, pour un hommage à ce chat inconnu.

                 Regard de Chat